Bienvenue sur le site officiel de Montsenelle

Notre commune...

Ecole des garcons
eglise de St Jores
le bourg de St Jores
Lithaire
Prétot
Lithaire
Prétot - Le Bourg
Mont castre
nouveau bourg

Compteur Visiteurs

115622
Aujourd'huiAujourd'hui5
HierHier39
cette semainecette semaine187
ce moisce mois403
Tous les joursTous les jours115622
plus haute visite 03-15-2020 : 4482

Les salles des fêtes communales réouvrent à la location sous certaines mesures sanitaires à appliquer.

PRESENTATION DE LA COMMUNE DE MONTSENELLE 

 

Montsenelle a été créé au 1er janvier 2016 par arrêté préfectoral du 20 novembre 2015 suite aux délibérations des conseils municipaux des communes de Coigny, Lithaire, Prétot Ste Suzanne et St Jores.

Elle couvre une superficie d’environ 43 kilomètres carré et est desservie entre autres par 96 kilomètres de voies communales et rurales, mais aussi et surtout par des routes départementales d’importance, l’une dans le sens Nord Sud la RD 24 et l’autre dans le sens Est Ouest la RD 903 allant de Carentan à la Haye. Présence de la voie verte, ancienne voie ferrée qui traverse la commune sur environ 10 kms.

 Coigny, plus petite des 4 communes historique avec 4,5 km² et moins peuplée avec 165 habitants fût un duché avec comme fief le château de Franquetôt, classé Monument Historique. Autre élément du patrimoine, le « vieux château » dont la cheminée est classée.

Lithaire, le Mont Castre qui culmine à 122 mètres et son plan d’eau qui a pris la place d’une ancienne carrière exploitée jusqu’au début des années 1980. Egalement présentes les ruines du vieux château et l’ancienne église ainsi qu’une allée couverte.

 St Jores où l’on note la présence de marais et de tourbières exploitées par la société La Florentaise,

 Prétot Ste Suzanne fût à leur création chef-lieu de canton, deux églises, deux châteaux dont l’un est propriété de la fille de feu le Comte de Hautecloque et où séjourna en juillet 1944 leur cousin, le Général Leclerc.

Environ 1407 personnes habitent Montsenelle dont le nom a été choisi en référence au Mont Castre, ancien camp romain et témoin d’intenses combats en juillet 1944, et à la rivière « la Senelle ».

L’ensemble de notre territoire est situé dans le Parc Naturel Régional des Marais du Cotentin et du Bessin.

A noter que Prétot et Ste Suzanne en Bauptois avaient déjà fusionné en 1973, ce qui explique que la commune possède à l’heure actuelle 5 églises. 1 salle de convivialité est présente sur chacune des communes historique

Outre le mont Castre autrement appelé « camp de César » du fait de la présence de vestiges d’un ancien camp romain ainsi que des ruines d’un château, de nombreux  édifices remarquables parsèment notre verte campagne. Ainsi ce ne sont pas moins de quatre châteaux qui vous pourrez découvrir lors de vos balades, Sainte Suzanne du XVIIIe siècle, de Coigny dit le vieux château, de Franquetot inscrit aux Monuments Historiques et de Prétot.

La commune possède cinq églises dont celle de Saint Jores qui abrite six bas-reliefs classés à titre d’objet aux Monuments Historiques.

Le patrimoine naturel n’est pas en reste avec d’importantes surfaces de marais qui l’hiver sont « blancs », c’est à dire sous les eaux, de nombreux bois. Le promontoire du Mont Castre vous permettra de découvrir la campagne environnante.

 

La principale activité économique est l’agriculture avec la présence, bien qu’en forte diminution comme partout ailleurs, de nombreuses fermes laitières et d’élevage. 

Plusieurs artisans, 1 entreprise générale de bâtiment (20 employés), couvreur, électricien-plombier, menuisier-ébéniste, 1 entreprise petits TP qui intervient pour les particuliers et collectivités, 1 paysagiste (4 emplois), de travaux agricoles, bureau d’ingénierie en assainissement et quelques auto-entrepreneurs et aussi un couple de potiers-céramiste pratiquant la cuisson raku.

Au niveau des commerces, une boulangerie et petit multi-services sur la commune déléguée de Lithaire, une épicerie, bar tabac et multi-services sur Prétot Ste Suzanne ré-ouvert depuis le 2 novembre 2018 après une longue fermeture de 2 ans, 1 garage de réparation automobile ouvert maintenant depuis environ 5 ans et qui a bien développé sa clientèle, ainsi qu’une petite brocante sur la commune déléguée de St Jores. Un point de vente à la ferme.