Bienvenue sur le site officiel de Montsenelle

Faites un don!

Notre commune...

Ecole des garcons
eglise de St Jores
le bourg de St Jores
Lithaire
Prétot
Lithaire
Prétot - Le Bourg
Mont castre
nouveau bourg

Compteur Visiteurs

113822
Aujourd'huiAujourd'hui55
HierHier34
cette semainecette semaine89
ce moisce mois1824
Tous les joursTous les jours113822
plus haute visite 03-15-2020 : 4482
Le Maire informe que la commune procédera à la distribution des masques fournis par le Département de la Manche et la Communauté de Commune COCM le SAMEDI 30 MAI 2020 entre 14h et 18h. Deux élus accueilleront les habitants (1 personne par foyer) qui sont invités à se rendre à la salle des fêtes de leur commune déléguée munis d’une pièce d’identité, d’un justificatif de domicile, du livret de familles ainsi que d’un sac dans lequel pourra être mis le masque.



PRESENTATION DE LA COMMUNE HISTORIQUE DE SAINT JORES (source WIKIPEDIA)

 

Le toponyme est attesté sous les formes Sancti Georgi en 1186, Georgius en 1350 et 1361, Saint Joire en 1499. Jores est une forme du nom de Georges de Lydda, martyr du Iveme siècle à qui la paroisse était dédiée, représenté en chevalier par une statue classée en son église. La commune fut nommée un temps Saint Georges en Bauptois.

 

Le territoire de la commune est principalement composé de bocage mais aussi de zones humides et notamment de marais mais aussi par de nombreux ruisseaux et rivières dont la Senelle. Le relief de la commune est plat puisque compris entre 0 et 44m d’altitude.

 

Les marais dont une grande partie appartiennent à la commune pour une superficie de 64 hectares et au syndicat du marais bauptois qui lui assure la gestion de 240 hectares ont toujours tenu une place importante dans la vie communale grâce au droit de pâture, à la chasse et à la pêche. Depuis des temps lointains, Ils ont également  fourni la tourbe qui servait de combustible pour le chauffage. Ce site qui n’est plus exploité a laissé place à un vaste plan d’eau dénommé « les fouilles ». Depuis le 20eme siècle la tourbe a été exploitée industriellement sur le site de la tourbière située en partie sur la commune de Saint Jores par l’usine située sur la commune voisine.

 

Lors de la seconde guerre mondiale, Saint Jores fût libéré le 4 juillet 1944 par le 1er bataillon du 358eme régiment américain. Une journée fut nécessaire aux libérateurs pour chasser les derniers allemands après qu’ils aient essuyé un assaut de leurs blindés. La commune est détentrice de la croix de guerre.

La voie de chemin de fer qui reliait Carentan à Carteret est aujourd’hui une voie verte réservée au piétons et cyclistes et animaux domestiques a été démantelée dans les années 2000.

La commune déléguée est aujourd’hui peuplée par environ 360 âmes après avoir compté jusque 950 habitants en 1821